Mercredi 3 août 2011 3 03 /08 /Août /2011 13:19

 

tatou.jpgLe tatou nous parle de protection, mais d'une protection qui établit les frontières de l'espace que l'on préserve autour de soi.

Le tatou n'est vraiment pas un être agressif, mais il a une carapace très dure et, lorsqu'il se roule en boule, il est presque impossible pour un prédateur de l'attaquer.tatou_09.jpg

Ce que la médecine du tatou nous enseigne est de savoir établir avec clarté les limites de notre espace: à l'intérieur de quelles circonstances nous trouvons-nous à notre aise, et qu'est-ce qui constitue pour nous un manque d'intimité? Il s'agit de savoir définir clairement notre propre "bulle".

Bien souvent, les gens n'ont pas vraiment compris la nature véritablement extraordinaire du potentiel de créativité qui est propre à l'être humain, et peuvent être victimes de différentes circonstances et diverses personnes, dans leur vie quotidienne, dans le cadre de leur travail, au sein de leur famille, parce qu'ils n'ont pas su poser avec précision les limites à l'intérieur desquelles ils veulent rester, ce qui est permis à leur entourage et ce qui ne l'est pas. Or il est important d'établir cela, en prenant le temps de visualiser tout ce que l'on souhaite.

Ce sont là les anciennes techniques de la médecine du bouclier de paix: établir ce au sein de quoi l'on est protégé, de sorte que rien ne nous atteigne, soit établir la bulle à l'intérieur de laquelle on désire rester, et mettre en place une frontière qui empêche d'y entrer tout ce qui vient de l'extérieur et dont on ne veut pas.

Voici la manière d'effectuer cela: sur une feuille de papier carrée, tracer un premier cercle, puis un second concentrique, à l'intérieur du premier, qui symbolise notre espace intime. Dans le cercle interne, il s'agit d'inscrire les choses avec lesquelles l'on est prêt à vivre en permanence: amour, paix, joie, être chez soi, etc. Dans l'espace compris entre les deux cercles sont consignées les choses que l'on veut fréquenter occasionnellement: les amis, le travail, différentes circonstances de vie que l'on aime connaître régulièrement, mais pas perpétuellement. Enfin, dans la partie extérieure aux deux cercles est placé tout ce dont on ne veut pas à l'intérieur de sa bulle d'intimité, tout ce que l'on ne souhaite pas recevoir dans la vie: la haine, l'agressivité, la jalousie, le genre de personnes qui nous indispose, les situations que l'on n'aime pas vivre, etc.

La feuille est ensuite posée au mur de la chambre, et chaque fois qu'on la regarde, cela nous remémore tout ce que l'on veut dans notre "bulle". Or, la pensée étant créatrice, les frontières naturelles de notre vie vont ainsi être établies.

Voilà ce qui est enseigné par le tatou.

 

Publié dans : Animaux totem - Par Aigle Bleu
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Bienvenue !

ab arbre regard en haut

Je suis un créateur de musiques et de fragrances thérapeutiques, de volumes de sagesse et d’autres produits, tous créés dans le but d’augmenter la conscience et le bien-être de l’humain et de la nature. 
Très jeune, j’ai compris l’importance de la nature, qui est comme un grand livre rempli de la vérité du monde. Plus tard, la reconnaissance de mon héritage amérindien m’a permis d’acquérir les outils nécessaires au travail que je fais aujourd’hui. Suite ici >>>

English version

Please visit my


Acheter mes produits

banniere_verticale.jpg

Texte Libre

Vidéos


Je vous partage deux vidéos
   
filmées en France par Debowska Productions. Nous avons présentement 5 films avec eux. Le dernier un court métrage de sagesse pour les enfants est vraiment cool .  

Produits

Les produits que j'ai créés :

L'encens liquide,
une essence purificatrice
:


Les CD de musique :
(écoutez des extraits en cliquant
sur le CD)
animation.gif

Syndication

  • Flux RSS des articles

Vous aimerez aussi ...

Nota: les blogs référencés dans cette rubrique ne viennent pas de mon choix personnel, mais sont issus d'une sélection thématique par Overblog.
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés